Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /web/academieartssci/www/wp-content/themes/mondeo/framework/plugins/post-types-order/post-types-order.php on line 173 and defined in /web/academieartssci/www/wp-includes/wp-db.php on line 1198

Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /web/academieartssci/www/wp-content/themes/mondeo/framework/plugins/post-types-order/post-types-order.php on line 251 and defined in /web/academieartssci/www/wp-includes/wp-db.php on line 1198

Yolande ORIA-JAOUANI

Yolande ORIA-JAOUANI - poétesse

Yolande ORIA-JAOUANI

Écrivaine et Poétesse
Membre Agréée de l’Académie des Arts et Sciences de la Mer

Yolande ORIA, née en 1943 à Saint-Malo, doit aux rivages de son enfance son amour indéfectible et son attachement profond pour la mer. Un sceau indélébile.

Après avoir conduit une carrière de 40 ans en tant que professeur de lettres, elle a d’abord réalisé ses envies d’écriture sous forme d’écrits universitaires ou pédagogiques. Son rapport à la poésie a été intense durant toute sa vie et a pris le chemin d’une création devenue foisonnante ces douze dernières années.

L’inspiration de Yolande est surtout maritime : la Manche en furie aux grandes marées lui a fourni ses modèles, de même que l’épopée des terre-neuvas du pays natal sur lesquels elle a beaucoup écrit, peut-être pour la mémoire de son père qui fit deux campagnes dans les années trente. Elle aime les gens de Bretagne dont elle fait partie. Elle se sent a posteriori complètement solidaires les femmes de marins toujours en deuil de quelque disparu en mer cher à leur coeur.
Sa période de prédilection se situe sans exclusive au tournant du XIXème siècle et du XXème. Elle associe dans un même hommage les travailleurs de la mer du pays malouin allant affronter les farouches colères de la mer pour la morue, le gagne-pain, à ceux de Paimpol, les Islandais dont les goélettes cinglaient aussi vers le nord avec les mêmes objectifs, revenir chargées de morue à ras- bord, ce qui n’était pas toujours le cas.

Puis la poésie de Yolande a changé de cap et mis voile plein sud, pour l’amour d’un grand voilier, le cinq-mâts France, deuxième du nom, construit à Bordeaux, ayant navigué 9 ans de 1913 à 1922 entre Glasgow et la Nouvelle-Calédonie où il chargeait du nickel pour le ramener en Europe. C’est non loin de Nouméa qu’il s’échoua en 1922. On ne fit rien pour le sauver. Yolande évoque l’histoire de ce voilier sous forme poétique.

Sa poésie est de facture traditionnelle, métrée suivant les règles, mais elle fait des incursions du côté du vers libre, basé sur des groupes de souffles. L’auteure monte à partir de ses oeuvres des récitals dans lesquels elle aime offrir à un public restreint ses vers qui cinglent vers le grand large.

Elle est parrainée à l’Académie par le poète Jean-François Zapata, Commissaire Régional pour la Normandie et les Hauts de France.

Bibliographie :
Haïkus d’Émeraude, 2007, auto-édition
Poèmes d’Émeraude, 2009, éd. Scripta
Broderies bretonnes en fil de rêves, 2011, éd. Scripta
Écume, 2013, auto-édition
Pluie de feu, 2013, The book edition
Ici et ailleurs, 2014, auto-édition
France II, un voilier pour rêver, 2015, La Découvrance éditions.

Mots clés :